Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du beau travail !

Ce programme nous propose deux types d'œuvres : d'abord un ballet en un acte et trois tableaux intitulé Le Loup (1953) et trois compositions pour instrument à vent écrites à l'origine pour les concours de fin d'année du Conservatoire, respectivement pour flûte (1943), hautbois (1947) et basson (1942) chacun accompagné au piano. Pour ces dernières, il s'agit de versions orchestrées par Kenneth Hesketh enregistrées ici pour la première fois.

Le ballet ouvrant le programme est basé sur un conte conçu par Jean Anouilh et Georges Neveux dans lequel un jeune fiancé insouciant s'enfuit avec une bohémienne faisant croire à sa promise qu'il s'est transformé en loup. Le loup et la jeune fille se marient. Elle découvre ensuite la supercherie mais est néanmoins sous le charme naturel de l'animal. Les villageois finiront par tuer le loup et elle mourra avec lui. Composée à la demande du danseur et chorégraphe Roland Petit, la musique est dans l'esprit des œuvres scéniques de la première moitié du XXe siècle avec une orchestration chatoyante, des accents nerveux, une écriture tonale aux harmonies colorées, des mélodies sentimentales et des aspects populaires rappelant par exemple certaines œuvres de Stravinsky au service d'une histoire féérique.

Les orchestrations de Kenneth Hesketh restent dans cet esprit féérique et coloré. Ainsi, la Sonatine pour flûte s'enchaîne tout naturellement avec le ballet. Les teintes orchestrales subliment l'atmosphère enchantée de l'œuvre la transformant en poème symphonique dans laquelle l'agilité, le lyrisme gracieux et la pétulance de la flûte font des merveilles. La rythmique et les volutes du hautbois dans la Sonate qui lui est dédiée se font plus nerveuses et incisives alternant avec des mélodies allantes soulignées par une orchestration dynamique. Les Sarabande et Cortège mettent plus particulièrement en avant les capacités lyriques et techniques du basson. L'accompagnement y est tout en retenue. L'orchestration proposée, comme les précédentes, souligne le discours et magnifie l'ensemble. Voilà de bien belles versions de ces compositions ! On les redécouvre sous un nouvel éclairage symphonique qui les rend tout à fait enthousiasmantes !

Paru le 11 juin 2021 - Rayon Musique classique 

Mode d'emploi de l'écoute : Cliquez sur la photo pour avoir accès à des extraits de l'album (titres en entier après inscription gratuite sur Deezer) :

Tag(s) : #Musique classique, #Musique symphonique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :