Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des œuvres magistrales.

On a souvent oublié que César Franck (1822-1890) était un pianiste virtuose avant de se consacrer à l'orgue. Il cessa d'écrire pour le piano durant 38 ans. C'est respectivement en 1884 et 1887 qu'il écrivit les deux triptyques présentés sur cet album qu'accompagne la transcription d'un autre triptyque à l'origine pour orgue entre lesquels s'intercalent la transcription du Troisième Choral pour orgue (1890) et la Danse lente parue en 1885 pour conclure. 

Daniel Isoir est allé à bonne école. Il se souvient de l'émotion qui le saisissait lorsque son père, le talentueux André Isoir, préparait l'enregistrement de l'intégrale pour orgue de Franck parue dans les années 1970. Il a choisi d'interpréter ces pièces sur un piano d'époque (piano Érard, 1875) s'attachant ainsi à retrouver la sonorité pour laquelle ces œuvres furent composées. Le timbre clair et brillant du piano allié à la dextérité millimétrée de l'interprète met en évidence chaque ligne d'un discours virtuose, extrêmement mobile et fluide, à l'expressivité passionnée et à l'éloquence foisonnante.

Cet enregistrement brille de mille feux proposant une version flamboyante de ces œuvres imposantes tant par leur caractère que par leur exigence technique. Un lyrisme tant délicat que romantique caractérise le Prélude, fugue et variation en si mineur à l'écriture moins virtuose, plus posée et gracieuse, comme dans la mélodieuse Danse lente au charme mélancolique.

Paru le 12 mars 2021 - Rayon Musique classique

Mode d'emploi de l'écoute : Cliquez sur la photo pour avoir accès à des extraits de l'album (titres en entier après inscription gratuite sur Deezer) :

Tag(s) : #Musique classique, #Piano
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :