Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un jazz élégant.

Le titre de l'album fait référence à la nacre qui équipe les clés des saxophones où se posent les doigts de l'instrumentiste de même sur les touches de l'accordéon. C'est quand Éric Séva redécouvre l'album Summit (1974) réunissant le saxophoniste baryton Gerry Mulligan et le bandéoniste Astor Piazzola que l'idée de cet album lui vient à l'esprit. D'ailleurs, entre ses dix compositions originales, le saxophoniste glisse un hommage à l'album Summit dans un arrangement compilant deux titres issus de l'album qui l'a inspiré (titre 8). Au timbre du baryton, Éric Séva ajoute celui du soprano aux superbes envolées. C'est en compagnie de Daniel Mille, référence de l'accordéon jazz, qu'il nous invite à ce voyage musical. Les sonorités des deux instruments se marient merveilleusement. Le saxophone et l'accordéon virevoltent, dialoguent, se rejoignent, se font mélodieux ou incisifs, créent des atmosphères captivantes et nous embarquent avec eux au sein de compositions aux ambiances variées exerçant leur charme magnétique. Ils sont en osmose avec le trio piano, contrebasse et batterie qui apporte ses rythmes et harmonies subtiles et colorés complétant merveilleusement le tableau. Voilà un jazz de qualité, fin et inspiré, à l'écriture superbement maîtrisée et qui nous invite à une fabuleuse évasion jazzistique !

Avec : Éric Séva (saxophone baryton, soprano), Daniel Mille (accordéon), Alfio Origlio (piano, Fender Rhodes), Christophe Wallemme (contrebasse) et Zaza Desiderio (batterie, percussions).

Paru le 18 septembre 2020 - Rayon Jazz

Mode d'emploi de l'écoute : extraits de 30 secondes (titres en entier après inscription gratuite sur Spotify) :

Tag(s) : #Jazz, #Saxophone, #Accordéon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :