Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un passeur de culture.

Edmony Krater fait partie de ces artistes qui œuvrent à la diffusion et au rayonnement de la culture afro-antillaise guadeloupéenne. Auteur, compositeur, interprète, instrumentiste (trompette et percussions) et pédagogue (enseignant le gwoka au conservatoire de Montauban), il participe à la conservation de la culture traditionnelle tout en l'inscrivant dans l'époque contemporaine.

C'est cela que l'on retrouve dans ses albums. Les chansons dégagent une ambiance festive et dansante ensoleillée caractéristique des musiques antillaises. Ses rythmes chaleureusement chaloupés sont colorés de percussions, dont le fameux et intense tambour gwoka intimement lié à l'histoire de l'esclavage (joué autant par Edmony Krater que par le tout aussi excellent Roger Raspail trop rare au disque. Pour écouter son dernier album, cliquez ici),  et de cuivres enjôleurs, d'une basse ondulante, de guitares pétillantes et piquantes et de claviers lumineux. Quelques pointes jazz ou funky et même reggae ici ou là, des accents pop antillais sur certains titres, des textes essentiellement en créole que le français côtoie avec parcimonie et deux chansons entièrement en français associent en permanence tradition et modernité, histoire passée et lien avec le présent.

A travers cet album, Edmony Krater incarne l'âme du peuple guadeloupéen attaché à ses racines ancestrales africaines et à son histoire douloureuse se transcendant dans une musique au charme communicatif.

 

Paru le 21 août 2020 - Rayon Musique du Monde/Antilles

Mode d'emploi de l'écoute : extraits de 30 secondes (titres en entier après inscription gratuite sur Spotify) :

 

Tag(s) : #Musiques du Monde, #Antilles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :